Powder Brow
  • Par Charlotte Michalska
  • Posté le 09 mars 2018

Powder Brows ou le sourcil parfait


?Connu sous différentes terminologies – powder style, ombré eyebrow ou micro-shading –, le sourcil poudré est devenu un incontournable de la dermopigmentation. Zoom sur cette nouvelle technique qui mêle légèreté et transparence pour un maquillage permanent délicat
La technique du sourcil poudré se distingue des remplissages compacts, davantage présents en salon. L’objectif est d’imiter l’ombre naturelle des poils pour obtenir un résultat similaire à un trait de crayon ou une pousse sourcilière plus dense.

Un véritable travail d’artiste
Après avoir décidé de la forme et de la couleur idéale avec la cliente grâce à un dessin préliminaire au crayon, la technicienne travaille le sourcil à l’aide d’un appareil électrique et d’une aiguille stérile une pointe pour plus de précision
?Un véritable travail d’artiste 

Le sourcil poudré repose sur trois principes : le jeu d’ombre et lumière, la transparence et l’absence de contour.
Afin d’éviter un effet trop uni, la technicienne va travailler depuis la queue vers la tête du sourcil, en prenant soin de pigmenter de manière plus intense la base inférieure et la queue. Pour éviter un effet opaque de type « coloriage », elle doit manier son liner avec légèreté : mieux vaut faire plusieurs passages et conserver de la transparence que trop appuyer et laisser des tâches ou obtenir un travail trop foncé.
Enfin, pour un effet naturel, il ne faut pas tracer de contour mais travailler zone par zone et nettoyer le pigment au fur et à mesure. L’idéal étant d’avoir un dégradé imperceptible depuis la tête du sourcil et que la cliente ne puisse percevoir le début de la pigmentation.

Pour quel type de cliente ? 
Le sourcil poudré est idéal pour les clientes à peau grasse ou mixte, sur laquelle la technique du poil à poil ne peut tenir durablement. Sur ce type de peau, le poil finit toujours par dégorger, fuser, et cela donne un effet de remplissage, la netteté en moins. Cette méthode peut également être une bonne alternative à la correction d’un ancien maquillage permanent. 

Le saviez-vous ?
Pour un effet 3D, il peut être intéressant de travailler avec deux ou trois couleurs. Les plus claires seront utilisées pour la tête et le dessus du sourcil.

?Le saviez-vous 


Les autres articles de la rubrique

Maquillage de fêtes

Un très beau maquillage prune et argent pour cette fin de saison pour la ligne « Prêt-à-porter » d’Alessandro. Les ongles sophistiqués marient vernis métallisé avec une french inversée bordeaux (Alessandro).

  • Par Beauty Forum

Dermopigmentation, un nouvel acteur

Riche d'une expérience de 20 ans dans la vente à distance, ITC, entreprise spécialisée dans le tatouage et le piercing, s'implante sur le marché de l'esthétique avec Inovel, une marque dédiée au maquillage permanent. Focus sur ce nouvel acteur du marché.

  • Par Anne-Sophie Gamelin
DERMOPIGMENTATION PIGMENTS

Comprendre et anticiper les virages de couleur

L’un des défis du maquillage permanent, et de la dermopigmentation d’une manière générale, est de choisir la bonne couleur, celle qui donnera le résultat le plus naturel possible. Et quand bien même on trouve celle idéale, il faut s’assurer qu’elle restera stable dans le temps et qu’elle n’occasionnera pas de virage de teinte.

  • Par Régis Sauvan

Je m'abonne

Gagnez du temps, abonnez-vous en ligne

Categories

Newsletter

  • Inscrivez-vous à la newsletter Beauty Forum et recevez en avant première toute l'actualité beauté et bien-être.
  • Je m'inscris

Beauty Forum Paris 2018