INSTITUT-MANAHE-BEAUTE
  • Par Isabelle Louet
  • Posté le 18 octobre 2020

INSTITUT MANAHÉ BEAUTÉ, L’ART DU NETWORKING

Jamais à court d’idées pour mener tous ses projets de front tambour battant, cette professionnelle pluridisciplinaire ne compte ni son temps ni son énergie. Son unique objectif : faire rayonner son institut Manahé Beauté à travers la France, « qui sait, peut-être un jour à travers le monde ». Et cela fonctionne. Onze ans après l’ouverture de son institut-spa, la jeune femme de 32 ans se retrouve à la tête d'une équipe de six personnes « quatre esthéticiennes et deux diététiciennes » et d'un salon de 180 mètres carrés. « J’ai doublé la surface en 2018 et j’en ai profité pour tout rénover. L'occasion toute trouvée pour mettre également l'établissement aux normes accessibilité handicapés.
 
Une certification « support cancer »

Sa dernière innovation, une cabine pour prodiguer des soins aux personnes atteintes de cancer. « Nous sommes le premier institut de la région à obtenir cette certification “support cancer”. » Pour réussir, Sophie a dû suivre une formation spécifique et adapter une de ses cabines pour être en règle avec la législation. « Elle est entièrement carrelée, isolée des autres, équipée d’un point d’eau, d’une table électrique, etc. » Cette volonté de répondre à toutes les demandes s’explique par la passion qui l’anime. « J’ai décidé de devenir esthéticienne à l’âge de 14 ans. J’ai eu deux bonnes fées pour me guider dans ce métier : ma marraine et une cousine. J’effectuais tous mes stages scolaires dans leurs instituts, et dès que j’avais du temps libre, j’allais les aider. » La jeune fille d’alors se plaît dans ces ambiances conviviales, reposantes, riches en contacts humains. Aujourd’hui encore, sa plus belle récompense tient dans un sourire « celui de la cliente, qui est arrivée les traits tirés et repart avec un sourire détendu ».

Une spécialisation high-tech

La seconde passion de Sophie, ce sont les nouvelles technologies. « Elles nous procurent des outils aux multiples possibilités qui participent à apporter du bien-être aux clientes. » Rapidement, elle a décidé de se spécialiser dans l’amincissement, « cela représente aujourd’hui 60 % de notre chiffre d’affaires ». De la cryo à la pressothérapie, en passant par la 4D Ultra HIFU, le palper-rouler ou le HTA’SHAPE, la jeune femme investit régulièrement dans les appareils de dernière génération. Pour obtenir de meilleurs résultats, Sophie propose une prise en charge globale. Les protocoles intègrent
des soins mécanisés, manuels et des consultations avec des diététiciennes. « Il est primordial de leur proposer un suivi. » Pour y parvenir, Sophie a passé un diplôme de diététique. « Comme j’avais travaillé dans un centre Physio-mins, j’ai pu demander la validation de mes acquis. » Pour l’aider, elle a parallèlement embauché deux diététiciennes. «Pendant le confinement, nous avons suivi nos clientes par visio. » Toujours à la pointe, Sophie sait aussi mettre à profit les réseaux sociaux.

Jouer avec le networking

Vecteur de communication incontournable, la cheffe d’entreprise sait que c’est une des meilleures vitrines pour se faire connaître, alors, elle poste très régulièrement. Si ces outils sont importants pour communiquer avec la clientèle, ils lui permettent aussi d’annoncer les événements qui vont l’aider à la fidéliser. « J’organise des ateliers, des animations, des soirées ventes privées pour mon institut et je gère surtout la Revue de mode caladoise. » Car l’événementiel, c’est la troisième passion de Sophie. Sa réussite dans ce domaine est telle que la jeune femme a dû créer une société indépendante pour gérer tous ces événements VIP. « Une aventure incroyable saluée par un Beauty Forum Award, remporté en 2019, dans la catégorie " Institut ". »

ET POURQUOI PAS VOUS ?

Pour devenir l’institut du mois, envoyez-nous votre candidature sur institut@beauty-forum.fr

 


Les autres articles de la rubrique

Les 5 sens

Les 5 sens, la beauté récompensée

Il y a des projets qui méritent réflexion. Rebecca Metzger en sait quelque chose. «Après quatre années dans le commerce et des études d’esthétique, j’ai travaillé dans une chaîne d’épilation puis dans un institut à Colmar », retrace la jeune femme.

  • Par Isabelle Louet
Ma cabane au canada

My little bulle : ma cabane au Canada

Obtenir un prix aux Beauty Forum Awards, dans la catégorie Institut, pour Emmanuelle Bouyer, c’était déjà incroyable. «Cela fait à peine trois ans que j’ai ouvert My Little Bulle, explique-t-elle. Mais être consacrée dans la catégorie “lieu insolite”, c’était inespéré. J’ai pris tellement de risques. »

  • Par ISABELLE LOUET
LES CILS DE MARIE

Les Cils de Marie, la beauté de l’Est

Un premier salon ouvert en 2015, un second en 2016, une clientèle qui ne cesse de croître, la réussite des Cils de Marie repose avant tout sur l’histoire de trois amies qui, devenues associées, mènent leur petite entreprise d’une main de fer.

  • Par ISABELLE LOUET

Je m'abonne

Gagnez du temps, abonnez-vous en ligne

Categories

Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter Beauty Forum et recevez en avant première toute l'actualité beauté et bien-être.

    JE M'INSCRIS !

Beauty Forum Paris 2019